Le miel et ses vertus en médecine alternative





  • Nos ancêtres n’utilisaient pas seulement le miel pour sa saveur mais aussi pour des raisons thérapeutiques.

  • Des papyrus indiquent que le miel servait à l’époque à soigner les infections.

Depuis cette utilisation est passé aux oubliettes pour être redécouverte récemment.

De nombreuses études ont été réalisées sur les vertus du miel dont certaines attestent de son efficacité.



  • Il a souvent été utilisé pendant les guerres pour soigner les plaies externes (blessures, écorchures, brûlures, escarres, etc).

  • Les qualités cicatrisantes du miel lui permettent de soigner parfois plus vite et de façon plus esthétique que certains traitements modernes.

  • Il sert aussi à panser les plaies viscérales comme les ulcères digestifs en empêchant les bactéries de proliférer.

Le CHU de Limoges utilise cette technique quotidiennement ce qui lui permet, au passage, de diminuer la durée d’hospitalisation des patients.



  • Les bienfaits nutritifs du miel sont aussi à souligner. Sa composition en glucose et en fructose, le rendent plus facile à assimiler par le corps. Il est conseillé de remplacer le sucre raffiné par le miel car il en faut moins pour sucrer autant.

Ses caractéristiques sont aussi recherchées par les sportifs pour produire des efforts de façon constante.



  • Les abeilles ne produisent pas seulement du miel. La colonie a besoin d’un ciment pour façonner l’intérieur de la ruche. Cette substance s’appelle la propolis et comporte aussi de nombreux effets non négligeables sur la santé.

Elle sert aussi à aseptiser la ruche pour empêcher tout microbe de se développer et de la mettre en péril.

La propolis a donc des propriétés antimicrobiennes qui peuvent être utilisées sur l’homme pour lutter contre certaines bactéries.

C’est aussi un fongicide et un antiviral.



  • La reine se nourrit de gelée royale, autre produit des abeilles qui lui permette de vivre plus longtemps que les autres.

  • La gelée royale renforce le système immunitaire.



  • Le venin permet par ailleurs de soigner certaines allergies aux piqures d’abeilles.



La recherche grandissante d’un retour au naturel remet sur le devant de la scène les produits extraits de la ruche ses propriétés curatives et préventives.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.